Havas, Facebook, Chuck Norris, et l’Age du Capitaine

7

Havas s’est fait pincé très fort pour avoir acheté du Fan. Bon. Rien de neuf sous le soleil. Tout le monde peut le faire et peu s’en privent.

Disclaimer : J’ai utilisé à titre personnel des techniques d’augmentation de réseau sur Twitter qui n’ont aucun autre intérêt que de retrouver une timeline pourrie par des robots à spam. Aucun intérêt pour un client, mais par curiosité. J’ai arrêté après quelques semaines et je ne m’en cache pas (cf les commentaires ici).

Ces pratiques renvoient à plusieurs réflexions que j’aimerais partager avec vous sur le métier qui, il convient de le reconnaitre, est franchement sali par ce genre de pratiques.

Cependant je ne peux rester silencieux devant le signataire de l’article incriminant Havas : Chuck Norris. Au-delà de la blague, on parle donc d’un anonyme. Etant par ailleurs pratiquant de l’anonymat, sur des plateformes de contenu que peu soupconnerait, j’encourage toujours l’anonymat, à des débutants dans cette belle profession que je découvre. Pour tester, pour s’améliorer, sans prendre le risque de s’exposer.

Oui mais voilà. Chuck Norris dans cet article ne s’expose pas, il accuse. Et avec toute l’affliction que je porte à certains grands groupes de communication notamment pour leurs méthodes de management que j’ai pu pratiquer il n’y a pas si longtemps, je ne peux m’empêcher de penser que, nom de nom, quand on attaque si franchement, on ne met pas un masque.

Le masque est utile pour les super-héros, quand la cause est juste. Là ça ressemble à du règlement de compte. Car franchement… Qui se laisse berner par 1000 fans éclots aussi vite que la page Facebook ? Des gens qui décident d’un gros budget… Ouuuh les vilains. Ils sont soit très idiots, soit totalement incompétents. La conjonction des deux étant impossible (ironie), cela mène mécaniquement la pensée vers la malversation.

Ouais genre. La page facebook qui fait gagner des budgets à 300 barres, tu m’appelles, je la gère et je prends à peine 2%.

Chuck Norris t’es très fort, mais tu mélanges 2 choses : l’incompétence notoire de TOUTE LA POPULATION MONDIALE sur un média qui est en constante mutation et modifie ses conditions générales aussi vite que tu dégaines ta plume, d’une part. Et la probité si facilement mise à mal d’une caste politique égo-centrée et avide de pouvoir, d’argent et de stupre, comme nous le savons bien tous.

La ficelle est grosse, néanmoins elle se fonde sur des pratiques justement bien sales en community management ou en social media boulettedeshit, ce qui rend ton coup bas, Chuck, en plein dans les petites boules de ton destinataire. Mais l’effet se verra surtout sur le trafic de Reflets, c’est pas un coup qui va changer le monde.

Alors bah du coup j’en pense quoi de tout ça ? Allez je ne recule devant aucun filet à trafic, v’là que j’te colle de la bonne liste bien grasse :

6 trucs que Chuck Norris aurait bien fait d’apprendre à Charlemagne

1. le nombre de fans, tout le monde s’en branle.

Pardon pour la vulgarité, mais elle est plus efficace. Surtout c’est le fond de ma pensée.

Acheter des fans pour une page facebook, ce n’est que de la cosmétique, pour cacher une tactique mal pensée. Mais le fond c’est bien la stratégie de com’, et si le fond est mauvais ça ressort tot ou tard.

2. une page facebook n’est pas un pouvoir politique

T’imagines la réunion du comité stratégique de la ville d’Issy. “On a plus de 1000 fans, on va s’en servir pour faire passer notre dossier…” Mais sérieux Chuck. Qui prend le nombre de fans facebook dans ses critères ?

Je te parle même pas de l’absurdité totale d’avoir 1000 vrais fans s’ils ne sont que 16% à voir tes mises à jour. Sans aller jusque là il faut quand même quelques milliers de personnes en plus pour en faire un mouvement populaire…

3. le seul truc important c’est l’âge du capitaine

Ou le taux d’engagement. Ou la ligne éditoriale. Ou le logo et la cover que tu mets sur la page. Ou l’âge de Séguéla. Ou le prix de sa montre.

Ou peut être c’est un ensemble, et du coup un dans un dossier, le nombre de fans de la page facebook n’apparait pas.. Ah bah oui ce serait plus logique.

4. Je sais qui tu es Chuck

T’es un salarié Havas. Ce serait tellement drôle. Mais fort peu probable. Tu es probablement bien plus encore.

5. T’es un comique

Sérieux tu m’as bien fait marrer. J’ai passé un bon moment. J’ai lu presque tous tes liens, et j’ai ri. Voilà.

6. Havas c’est qui ?

Tu désignes qui quand tu dis Havas, Chuck ? Havas Media ? Eurorscg ? C&O démantelé ? Bolloré ? Ou des personnes comme Séguéla ou Fouks ? En fait là c’est toi qui peut m’apprendre un truc.

Mais bon, gageons que tout le monde en prenne pour son grade.

Voilà, c’était intéressant. Ca va buzzer. Et le stade sera construit. Ou pas. On a le droit de dire qu’OSEF ?

Related Posts with Thumbnails
Share.

About Author

This blog is my home on the web where I share some thoughts and interests. / Find me on Facebook / Follow @naro on Twitter

  • http://twitter.com/dje2002 Dje_AdsAddict

    Sarcastique, critique et constructif… bref un mélange très instructif.
    bonne continuation

  • http://www.ithink.fr Paul-Henri

    C’est toi qui me fait marrer Genaro !

  • dédé

    une tempete dans un verre d’eau.. 
    chuck norris se cache car il doit avoir peur d un proces en diffamation ..lui qui est si prompte a degainer, se garde bien en revanche d’apporter les nouveaux éléments à son attaque en règle…forcément c’est moins intéressant pour lui…mais rappelons les tout de même :
    hier à 9h21 CN pond cet article 
    et il y a 22h (à partir de mtnt) soit vers 13/14 h hier , Stéphane Raffalli,
    Vice-président de l’agglomération en charge du projet “Grand Stade” écrit (lui même ou un cm) sur la page “le rugby a de l’avenir” à ce sujet :Le rugby a de l’aveniril y a 22 heures
    Chers fans et supporters de la candidature de Le rugby a de l’avenir, peut-être l’avez constaté, le nombre d’abonnés à notre page Facebook a très fortement augmenté ce week-end, passant de 3811 fans (situation au 25 mai) à plus de 8000.- Vérification faite, cette brutale augmentation résulte de ce qu’il convient d’appeler un “achat” de fans réalisé indépendamment de notre volonté, à l’initiative d’un intervenant extérieur qui a probablement cru bien faire.- Nous en avons été alertés et mettons tout en œuvre pour remédier à ce dysfonctionnement, qui ne reflète en aucune manière l’esprit sportif qui nous a toujours animé.- Nous avons bien sûr décidé de désinscrire ces nouveaux fans et de revenir à la situation antérieure.- Nous tenons à vous présenter nos excuses sincères pour cette situation, que nous n’avons pas contrôlée et qui n’est pas de notre fait.- La candidature et l’agence Havas Sports Entertainment, qui n’a absolument pas été impliquée dans cette opération, condamnent fermement ce genre de pratique.- Nous vous remercions tous pour le soutien et la confiance que vous nous apportez depuis le début de notre projet et nous vous invitons à continuer à nous suivre.Restons tous mobilisés pour la dernière ligne droite et continuons à faire autour de nous la promotion de ce magnifique projet !Stéphane Raffalli,Vice-président de l’agglomération en charge du projet “Grand Stade”, pour l’équipe de la candidature “Le rugby a de l’avenir”alors voila : aujourd’hui la page en question à bien 3833 fans et non plus 8000le mec (
    Stéphane Raffalli,) à pris sa plume et ses responsabilités et à écrit à ses “fans” à ce sujet.. et la situation est revenue dans l ‘ordre…alors pourquoi chuck norris ne va pas au bout de sa démarche et continue le monitoring de son cas d’étude Havas ??faut il y voir là le déversement de bile d ‘un recalé de chez havas ? d’une personne dont on n’aurait pas “reconnu” l immense talent à sa juste valeur ?? bref un règlement de compte qui vise assez directement tout un ensemble de personne et de marques  précises (bolloré,havas, seguela, Valls, vinci, eiffage..) moi je crois qu’il aurait du aller plus loin (et faire un UPDATE de la situation à ce jour), histoire de montrer qu’il cherche à éduquer les internautes, plutôt que d’en rester là avec uniquement des attaques d’un redresseur de torts s prompt à dégainer …

  • http://narominded.com Genaro

    Merci pour ces précisions

  • Chuck Norris

    Bonjour Naro.

    Oui, Chuck Norris te lit. Et ton billet le fait bien rire, même s’il a vu mieux ici. Mieux, Chuck Norris te répond.

    “Mais l’effet se verra surtout sur le trafic de Reflets…”

    Pour faire quoi ? Maximiser les revenus publicitaires ? Oups. Il n’y a pas de pub.

    “…, c’est pas un coup qui va changer le monde.”

    Le monde, certainement pas, mais la façon dont Havas pratique le social media marketing, très certainement, maintenant qu’ils sont conscients d’être monitorés de façon très étroite.

    “Au-delà de la blague, on parle donc d’un anonyme.”

    D’un pseudonyme. Il y a une grosse nuance.

    “quand on attaque si franchement, on ne met pas un masque.”

    Chuck Norris te conseille de sortir de chez toi, de te rendre au kiosque le plus proche, et d’y acheter le Canard Enchainé. Tu y décrouvrira avec stupeur que la majorité des articles sont signés par des pseudonymes, comme “Jérôme Canard”. Ensuite, tu pourra revenir à des lectures plus digitales, et t’apercevoir que parmi les fondateurs de la publication dans laquelle écrit désormais Chuck Norris, on trouve un journaliste qui travaille au Canard Enchainé depuis des décénies. Peut être comprendra tu un peu mieux non seulement ce monument de la presse Française que – j’espère – tu apprécie – mais également le fait que Reflets se fout totalement du nombre de pages vues générées par ses articles. Tu comprendra du coup mieux pourquoi les enquêtes de la dite publication digitale terminent dans le Canard et dans la presse anglosaxonne. Qui sait, cela pourrait t’amener à remettre en question ce que tu pense savoir de l’influence digitale™.

    1. le nombre de fans, tout le monde s’en branle.

    Sauf les annonceurs crédules, et s’il n’y en avait pas, on ne verrait pas autant d’achats de fans, qui font passer les agences qui s’y risquent pour des idiots malhonnêtes. Sauf les Facebookeurs crédules, qui prennent cela pour de la popularité, sauf les politiques crédules, qui ne comprennent rien à internet, sauf pas mal de monde, en fait.

    2. une page facebook n’est pas un pouvoir politique

    En France, probablement pas, en tout cas pas pour l’instant. Patience©. Ailleurs, si, et Havas est bien placé pour le savoir. Tu as du remarquer, là aussi, un lien.

    3. le seul truc important c’est l’âge du capitaine

    Chuck Norris n’a pas d’âge, Chuck Norris est éternel, il a toujours été là et le sera toujours.

    4. Je sais qui tu es Chuck

    Chuck Norris a peur. En fait, non. Nous sommes tous Chuck Norris. Enfin, pas tous, mais on est un paquet.

    5. T’es un comique

    Chuck Norris a également bien ri en te lisant. Il t’en remercie.

    6. Havas c’est qui ?

    La première agence de communication politique dans le monde, en particulier dans toute la sphère de la Françafrique. Tu as dû cliquer sur le lien qui mène a un extrait de la liste de clients. Pas forcément le plus drôle, non ? Le fait qu’un nombre impressionnant de dictateurs fasse appel aux mêmes services que le ministre de l’intérieur en France et une quantité astronomique de personnalité politiques françaises ne t’inquiète pas, en tant que citoyen français ?

    “On a le droit de dire qu’OSEF ?”

    Apparament non, ça ne t’inquiète pas.

    @dede:disqus

    “chuck norris se cache car il doit avoir peur d un proces en diffamation”

    Chuck Norris écrit dans une publication édité par une ‘maison de presse’ – c’est le statut juridique de Reflets. Le fait d’écrire sous pseudonyme n’empêche nullement un quelconque procès. Penses-tu vraiment que Jérôme Canard, qui signe une large partie des articles du Canard Enchainé, soit une véritable identité ? Penses-tu que l’utilisation de pseudonyme a évité des procès au Canard ? Non plus.
    http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120314.REU1830/bouygues-perd-son-proces-contre-le-canard-enchaine.html

    Peux tu préciser ta pensée et nous dire ce qui constitue une diffamation au sens juridique du terme dans l’article de Chuck Norris ?

    “Stéphane Raffalli, à pris sa plume et ses responsabilités”

    Le fait de nier la responsabilité de l’annonceur et de l’agence consiste-t-il a “prendre ses responsabilités ?” Voilà une définition étonnante.

    “moi je crois qu’il aurait du aller plus loin (et faire un UPDATE de la
    situation à ce jour), histoire de montrer qu’il cherche à éduquer les
    internautes, plutôt que d’en rester là avec uniquement des attaques d’un
    redresseur de torts s prompt à dégainer …”

    Tout de même, Dédé, tu est non seulement impatient, mais terriblement ingrat. Il doit y avoir une dizaine d’articles sur Havas dans cette publication, et si tu remonte à la source, tu verra en effet qu’il y a des actes de diffamations à l’origine de tout cela, mais leurs auteurs vont te surprendre (ou pas). Le dernier en date n’en est qu’un parmi d’autres, et certainement pas le dernier. Pourquoi une telle impatience ? Et pourquoi ne pas avoir pris le temps de lire les précédents, qui t’auraient donné des indications précieuses ?

    Un UPDATE consistant en quoi ? Traiter ce pauvre Stéphane Raffalli de menteur ? Voilà qui constituerait une diffamation. C’est mal. Un update qui consisterait à demander comment Havas a pu se débarrasser si promptement des fans excedentaires de façon si ciblée dans les heures qui ont suivit la publication de l’article, alors qu’ils ne sont censés y être pour rien ? Même de grands professionels comme Naro n’osent se poser la question. Un update qui consisterait à révéler comment Chuck Norris s’y prend pour monitorer des milliers de pages Facebook pour y détecter des anomalies ? Chuck Norris voit tout, il sait tout, il repère tout. Chuck Norris est un script, il est, après Facebook, ce qui se rapproche de plus de Dieu sur les interwebs, un Dieu qui fait peur, c’est la mode, et Chuck Norris est toujours à la mode, car la mode imite Chuck Norris. Voilà, tu sais tout.

    Par contre, au risque de te décevoir, Chuck Norris ne cherche pas du tout à éduquer les internautes. Chuck Norris n’est ni l’éducation nationale, ni un service public, ni mère Thérésa.

  • http://narominded.com Genaro

    Et bien ne serait-ce que pour cette réponse circonstanciée, je suis heureux d’avoir écrit cet article :)

  • Pingback: Anonymat et Communication Politique. Chuck Norris Répond. — [Naro] Minded