Les 10 tendances de la Social TV dans le monde en 2013

14

Il y a quelques jours, le site MyMIP, un site dédié au monde de la télévision et du divertissement, publiait une étude sur les grandes tendances “Social TV” pour 2013 au niveau mondial. J’ai parcouru cette étude pour vous en rapporter les grandes lignes dans ce billet.

Voici donc comment on décline les 10 tendances mondiales 2013 de la Social TV.

Le Top 20 Social TV pour les premières

Un regard autour de la planète pour la période de septembre à décembre 2012 positionne les 20 premières places des premières d’émissions en fonction du nombre de commentaires sur les réseaux sociaux (communément appelé, le deuxième écran). “The Voice” est décidément la franchise du moment avec la version espagnole qui prend la première place (La Voz) avec 268,978 commentaires lors de sa première. La France obtient la deuxième place avec Star Academy et 220,935 commentaires, sa seule place d’ailleurs dans ce Top 20. “The Voice” dans leur version brésilienne (4e) et colombienne (17e) figurent également dans ce palmarès. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas les États-Unis qui décroche le plus de places dans ce Top 20 (avec 5 mentions) mais l’Angleterre qui en obtient 7.

En appliquant une mesure différente – et un peu technique avec un index qu’ils appellent le “WitER Index” – en pondérant le total des commentaires d’une première avec le nombre moyen des commentaires de toutes les premières d’un pays pour la même période, le portrait est un peu différent en faisant ressortir davantage les “Social TV hits” de la période au niveau local. C’est ainsi que des pays comme l’Allemagne, l’Italie, la Suède, le Danemark et la Finlande réussissent à entrer dans ce deuxième palmarès. Selon ce nouveau classement, c’est la France avec la première de Star Academy qui prend la tête de ce Top 20 avec un index de 92.9.

Le Top 20 des nouvelles émissions

Une autre analyse de type matricielle segmente ensuite l’univers télévisuel en 4 types d’émissions en les positionnant en fonction de 2 dimensions: la capacité à générer de l’engagement sur les réseaux sociaux lors de leur première et la capacité à croître leur base de fans avec le temps. Faire le buzz et générer de l’intérêt pour une première est une chose, mais maintenir et accroître cet engouement sur la durée en est une autre. Leur index PTAT – People Talking About It - tente de mesurer cet aspect. En pondérant les chiffres en fonction de la population d’un pays, les résultats permettent de faire ressortir des succès nationaux dans de plus petits territoires. Des “hits” locaux. C’est ainsi que le Québec obtient la 2e place avec “Unité 9″, une nouvelle série dramatique québécoise qui se passe dans les milieux carcéraux et qui a beaucoup fait jaser. Selon ce palmarès, la France n’obtient que la 18e place avec “Les Marseillais à Miami”, diffusée à l’automne sur W9.

“The Voice” est décidément la franchise “Social Media” du moment

Le buzz créé sur les réseaux sociaux autour de l’émission “The Voice” se vérifie à chaque fois que la franchise entre dans un nouveau territoire national. En janvier 2013, c’était la Suisse (version allemande sur SFR1) et la version québécoise “La Voix” (sur TVA) qui ont fait leur début dans de nouveaux territoires. On dit que la composante “Social TV” fait maintenant partie du concept et du format de l’émission lorsqu’acheté par un nouveau diffuseur. C’est donc dire que le 5e coach n’est pas une création française de la nouvelle saison mais fait bien maintenant partie du cahier des charges de la franchise.

Les shows dits de “talents” sont les stars de la Social TV

Ce phénomène se vérifie évidemment en France où les émissions qui prennent la tête du palmarès du deuxième écran, semaine après semaine, se trouvent surtout dans ce créneau avec des émissions comme “The Voice” et la “StarAc”. C’est en général le type d’émissions le plus regardé à travers le monde et le plus susceptible d’obtenir un grand engouement sur les réseaux sociaux. Ailleurs dans le monde, des émissions comme “The Voice”, “X Factor” et “Got Talent” sont mentionnées dans ce créneau qui marche fort. L’étude mentionne également le succès français de la “StarAc” après une absence de 5 ans sur les ondes.

Les émissions du type “reality soaps” amènent une base de fans loyaux

Ces séries qui peuvent être plus ou moins scénarisées génèrent souvent une base de fans plutôt jeune. La fréquence des épisodes – qui peut même être quotidienne comme pour “Secret Story” en France – aide à la croissance des fans au cours d’une saison. Le casting, qui est souvent bâti en fonction des conflits potentiels qui peuvent se développer entre les différents types de personnalités des candidats et qui peuvent aussi susciter des relations amour/haine avec le public, est souvent susceptible d’activer la fréquence des interactions sur les réseaux sociaux. On y intègre aussi souvent des participations et des votes du public, ce qui augmente aussi le degré d’engagement des téléspectateurs.

Les émissions de remises de prix sont idéales pour créer un “buzz Social Media”

L’étude qualifie cette catégorie d’émissions comme des “talent shows on steroids”. Ce constat ne se vérifie pas toujours en France – lire les récents “Victoires de la musique” – mais les Grammys et les MTV Awards aux États-Unis ont fait leurs preuves à ce chapitre. Ces émissions événementielles ont d’ailleurs créé les laboratoires pour les premières expériences du deuxième écran il y a quelques années. Comme les émissions qui mettent de l’avant les talents – du type “The Voice” – sont les émissions phares du deuxième écran, rajoutez-y le “glamour du star system” et des célébrités et vous avez une combinaison gagnante pour maximiser l’engagement sur les réseaux sociaux.

Les shows événementiels font jaser

De par leur caractère “événement d’un soir“, ces émissions sont généralement les sujets de conversation autour de la machine à café le lendemain matin. On aurait tort de ne penser qu’à des événements comme le Super Bowl américain. Ce phénomène se vérifie pour des émissions de différents types. On y inclut des émissions de type “trash TV”, des débats politiques, des émissions qui suscitent la polémique ou qui peuvent générer des points de vue très opposés – on aime ou on déteste – y compris des documentaires. Ces discussions du lendemain matin autour de la machine à café se font maintenant en direct durant l’émission via les réseaux sociaux.

Les émissions scénarisées sont plus aimées mais font généralement peu jaser

L’étude compare 5 types d’émissions – scripted, entertainment, talk shows, game shows, factual – et arrive à la conclusion que les nouvelles émissions qui sont scénarisées, comme les séries, sont celles qui rassemblent le plus grand nombre de “like” sur une page fan Facebook mais ce n’est pas le genre d’émissions qui génère le plus d’activités. Les émissions de divertissement l’emportent à ce chapitre. Ce phénomème se vérifie aussi en France. On regarde nos séries. L’interaction avec les réseaux sociaux au même moment devient alors source de distraction.

Les “Latinos” sont les plus engagés dans le phénomène “Social TV”

L’étude qui analyse les premières d’émissions en termes du nombre de commentaires sur les réseaux sociaux pour la période de septembre à décembre 2012 montre qu’en Europe, la France se place au troisième rang derrière l’Angleterre et l’Espagne pour son niveau d’activités lié à la Social TV. C’est l’Espagne qui arrive en tête. Cette avance “latinos” se vérifie aussi en Amérique où des territoires comme le Brésil, le Chili et la Colombie dominent le tableau.

L’émission la plus attendue de 2013

L’étude termine avec une analyse de l’émission la plus attendue de 2013 selon la réaction suscitée avant la première sur les réseaux sociaux. C’est une série allemande, “Köln 50667“, une nouvelle série dérivée de “Berlin Day & Night”, la série la plus “sociale” de la télévision allemande à date. Une étude de cas en matière de Social TV. L’étude décrypte donc cette nouvelle série sur 3 pages.

C’est donc par ici si vous voulez télécharger la présentation: 10 trends for Social TV in 2013 – The new shows the world will be talking about.

*****

Merci à l’ami Phil Khattou pour la source et l’inspiration de ce billet. Vous pouvez aussi suivre Phil sur son compte Twitter “French_SocialTV” qui rend compte de l’actualité au quotidien de la “Social TV” en France et ailleurs dans le monde.

 

Related Posts with Thumbnails
Share.

About Author

Curieux de nature, je m'intéresse à presque tous les sujets. Mes billets sur le blog de Naro risquent donc de toucher des sujets très variés de la culture aux technologies, y compris peut-être même des billets d'humeur à l'occasion. Je vis à Ottawa, capitale du Canada. Dodo au Québec et boulot en Ontario. Ne me lasse pas de Paris où j'y passe de 20 à 30 jours chaque année. Côté boulot, presque 30 ans comme consultant et toujours avec la même boîte. Depuis plus de 10 ans, je suis directeur principal canadien du knowledge management pour cet important cabinet mondial de consultation.