Les Taxis et l’effet Streisand – Quelles sont les réactions sur Twitter ?

Lundi 13 janvier certains taxis parisiens décidaient une grève qui avait pour objet de protester contre la concurrence déloyale des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) qui ont vu leur activité décoller grâce aux applications mobiles depuis 2 ans et le lancement du leader Über.

Mon opinion sur la question est assez simple, plutôt que de limiter les VTC en leur imposant un délai d’attente de 15 minutes, le gouvernement ferait mieux de réformer le système de licence de taxis. Car il est certain que le système actuel favorise largement les VTC, qui n’ont pas d’obligation de s’acquitter d’une licence de 150 000 € pour pouvoir prendre des clients. Je ne rentrerai pas dans le débat sur la qualité de service, je risquerais d’être malpoli, la simple difficulté à payer en CB est une aberration suffisamment éloquente. Mais si vous voulez du cliché qui fume, ce billet résume bien mon sentiment.

Que les taxis aient besoin de manifester leur mécontentement, je trouve cela normal. Désagréable pour la circulation et contre-productif pour leurs auteurs, car comme le souligne très justement Mathieu quand on a pas de taxi dispo, on choisit un VTC, mais normal. Mais la violence avec laquelle s’est exprimé ce mécontentement dans la journée d’hier avec l’agression de plusieurs VTC et de leurs clients dépasse l’entendement.

 

Si la manifestation sans violence aurait certainement au moins eu une résonnace médiatique pour leur cause, l’effet de ces violences ne peut qu’être négatif pour les taxis. Et c’est ce que j’ai voulu vérifier. Visibrain a eu la gentillesse de m’offrir un accès pour tester leur plateforme, j’ai voulu voir ce que ça donnait avec ce sujet d’actualité.

Il est peut être abusif de parler ici “d’effet streisand“, plutôt connu en réaction à une action judiciaire ou à une volonté de censure. Mais après tout c’est en s’en prenant aux VTC que je pense que les taxis leur ont fait la meilleure publicité possible par l’intermédiaire des médias et de quelques “influenceurs”, comme nous le verront ici.

La grève des taxis sur Twitter – Pic à près de 2000 Tweets/h

greve-taxi-paris-twitter

Lundi 13 janvier la grève des taxis a concerné 9 111 utilisateurs uniques de twitter avec 15 338 tweets dont environ 50% sont des retweets. Comme on peut le voir sur la timeline un pic d’activité est clairement identifié en milieu de journée. Il correspond aux premiers articles mentionnant des violences à l’encontre de VTC, qui comme nous le verrons constitue le principal fait de cette journée relayé sur Twitter.

Avec 15 338 sur une journée, on peut considérer que l’audience de cette information correspond à une émission de télévision tout à fait correcte (le record pour une émission étant de 500 000 tweets avec The Voice). Mais on peut douter que ces tweets soient un vote d’adhésion pour ce combat, et c’est un euphémisme.

(seuls les tweets en français sont analysés ici).

Hashtags, expressions et mentions

greve-taxi-paris-twitter-resume

Parmi les données disponibles, on voit quelques hashtags de blagues qui auront été largement relayées (#yolo #gayet #bienvu), on trouve également en bonne position #honte et #boycott. Parmi les mentions de concurrents, Uber se retrouve également largement cité.

Liens : Les attaques de VTC en première place

greve-taxi-paris-twitter-liens

Parmi les liens partagés sur twitter, les attaques de VTC trustent intégralement les premières places de liens les plus retweetés. Je n’ai pas pu ici vous livrer une liste plus longue, mais la suite est à l’avenant. On notera en seconde place un article en anglais d’un média largement suivi à l’étranger. L’échantillon analysé ici ne concerne que les tweets en français, les lien vers rudebaguette sont toujours accompagnés d’un commentaire sur la mauvaise image de la france donnée à l’étranger.

Les meilleurs tweets : des blagues ou des (mauvaises) expériences

greve-taxi-paris-twitter-retweets

 

De la même manière, les tweets qui ont le plus été relayés sont soit très critiques à l’encontre des taxis, soit des expériences des clients caillassés.

Qui twitte ? Surtout des journalistes, avec des audiences conséquentes.

greve-taxi-paris-twitter-activite greve-taxi-paris-twitter-audience
Ces dernières informations en disent à mon avis autant sur la mauvaise démarche des taxis grévistes que sur les utilisateurs de Twitter en France. Les activités mentionnés par les utilisateurs de twitter hier sur ce sujet sont des journalistes, des communicants, des entrepreneurs, des avocats… Leur audience est pour 20% d’entre eux au delà de 1 000 followers. Quant on sait que le nombre de followers moyen pour l’ensemble des utilisateurs actifs est de 61, on voit que ce sont des leaders d’opinion sur Twitter qui ont relayé ce sujet.

Les taxis grévistes se trompent de combat

L’activité sur Twitter pourrait laisser croire que la grève des taxis eut hier une audience intéressante, le détail démontre plutôt que les taxis se trompent de combat en s’en prenant à leurs concurrents plutôt qu’au législateur.

Source des données : Visibrain

Related Posts with Thumbnails
  • PYP56

    excellente analyse. as usual.

  • Thomas

    Tu oublies de dire que les taxis paient une licence qui leur donne des droits que les VTC n’ont pas. Les VTC respectent les contraintes liées à leur statut. Il n’y aucune concurrence déloyale. Après si les taxis se remettaient en cause concernant la qualité de leur service, ils perdraient moins de clients. C’est pas simplement qu’ils se trompent de combat.

  • Jules

    Très bon billet. Bravo Naro.

  • François Brichant

    En Italie, le gouvernement à donné une licence supplémentaire à chaque propriétaire de licence. Un sorte de dédommagement pour accompagner la libéralisation du système. Un idée dont notre gouvernement pourrait s’inspirer non ?